Travaux de restauration sur une reliure d’éditeur – Jules Verne

par | 3 Déc 2021 | Non classé

Comment un livre abîmé retrouve-t-il sa fraîcheur ?

Découvrez les étapes de restauration d’une magnifique reliure d’éditeur !

Le débrochage

La couture ne tenant plus, j’enlève ce qu’il reste, et nettoie toutes les traces de colle avant réparation.

restauration-jules-verne-placure-16
restauration-jules-verne-placure-13

Le livre est entièrement débroché, je passe maintenant à la réparation !

La plaçure

J’enlève toute la colle, les anciennes ficelles, je nettoie la poussière pour ensuite réparer le papier. A l’aide de bandes de papier japon très fin et solide que je colle sur les fonds de cahiers, je répare les trous et déchirures des pages.

Cette petite jupette ce sont mes bandes que je vais venir prélever au fur et à mesure des besoins pour réparer les fonds de cahiers.

Réparation des plats

La couverture d’origine étant magnifique, il était hors de question de partir sur une reliure neuve. Elle avait quand même bien vécu donc mon travail à ce moment là, ça a été de consolider et de masquer les manques à l’aide d’une toile se rapprochant de la couleur de celle d’origine. 

Ici, je nettoie le plat pour pouvoir poser les morceaux de réparations.

Ces deux bandes prêtes à être posées vont venir sur les côtés des deux cartons ( avant et arrière) qui seront collés sur le nouveau dos car c’est une partie visible. Je vais utiliser la technique du plat rapporté. Je vous explique plus loin 🙂

Pose de la bande de renfort en toile buckram.

Il ne reste qu’à recoller la couverture d’origine bien proprement sur la réparation.

Réparation des coins

Forcément, les coins vieillissent mal, j’ai donc refait les 4.

restauration-jules-verne-reparation-plats-11
restauration-jules-verne-reparation-plats-10

J’utilise la même toile que pour le reste des réparations.

Je replie le coin sur lui même, laissant une épaisseur de protection.

restauration-jules-verne-reparation-plats-08

Préparation du corps d’ouvrage

Le papier est réparé, je l’ai mis sous presse durant toute une nuit.

C’est alors l’étape du grecquage : avec une scie, je viens tracer des traits parallèles tout du long du dos de mon livre assez profondément pour créer un petit trou à l’intérieur du cahier qui va me permettre de passer mon aiguille de couture, la prochaine étape.

 

Le voici sorti de l’étau.

La couture

Sur un outil qui n’a que très peu évolué depuis le Moyen-Age , le cousoir, j’installe des rubans autour desquels je vais coudre mon livre cahier par cahier.

 

La couture est terminée, je coupe les rubans, avant d’encoller une première fois le dos et de passer à la suite.

L’apprêture du dos

Oui, on a des mots un peu barbare dans le jargon de la reliure !

Ici, après l’endossure ( le fait d’arrondir le dos au marteau dans l’étau), je renforce et lisse le dos. C’est la dernière étape avant qu’il ne reprenne sa place dans sa couverture.

Le dos étant arrondi, je peux recréer un faux dos qui sera couvert en toile rouge et va permettre aux deux couvertures de venir se placer dessus. Cette carte rose que vous voyez, une fois mouillée, peut facilement se mouler pour prendre la forme exacte du dos arrondi.

Assemblage

Une fois que les couvertures ont été réparées séparément, il s’agit maintenant de réassembler la couverture pour qu’elle puisse accueillir de nouveau le corps d’ouvrage.

La couverture a retrouvé son intégrité !

Je vais maintenant coller la première et la dernière page à la couverture, et le livre aura repris sa place !

restauration-jules-verne-collage-gardes-03
restauration-jules-verne-collage-gardes-03
restauration-jules-verne-dos-03

C’est le genre de travaux que j’adore. Travailler sur un ouvrage déjà magnifique, c’est en soi gratifiant ! En plus je suis très contente du résultat ! N’hésitez pas à me confier plus de travaux de ce genre !

Merci de m’avoir lue jusque là et je vous retrouve d’ici peu pour un nouvel article !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *